Iswari Sport | Faites connaissance avec Laetitia Roux et découvrez ses conseils.

Faites connaissance avec la plus grande championne de Ski Alpinisme, Laetitia Roux. Elle a adopté très vite une alimentation naturelle, bio et saine, majoritairement vegan. Merci d’avoir fait le choix d’Iswari.

Comment es-tu venue à pratiquer le ski d’alpinisme ?

J’ai toujours vu mes parents faire du ski alpin et du ski de randonnée. Mon père m’a appris à skier quasiment au même moment que j’ai appris à marcher. J’ai commencé par faire de la compétition en ski alpin alors que je faisais déjà quelques randonnées à ski avec mon père pour le plaisir. A l’âge de 20 ans, alors que j’avais arrêté ma pratique compétitive en ski alpin, un copain m’a conseillé d’essayer les courses de ski alpinisme, il croyait en mes capacités de réussite. Je l’ai écouté. J’ai tout de suite adhéré avec a pratique et l’esprit. Ce fut le début d’une belle carrière.

Quel est la place de l’alimentation dans ta discipline ?

Le ski alpinisme est un sport d’endurance très exigent, notamment du fait du dénivelé positif que nous parcourons. Pour tous les grimpeurs, que ce soit sur le rocher, sur un vélo ou sur la neige avec des skis aux pieds, le poids est la première raison qui pousse les sportifs à s’intéresser à leur alimentation.

Pour ma part je me souviens que j’ai commencé à arrêter les laitages dans un premier temps puis le gluten ensuite pour 2 raisons : l’acné sur le visage, et pour des problèmes de tendinites.

Notre corps est notre outil de travail.

Bon nombre de sportifs sous-estiment l’impact de l’alimentation. Je crois profondément que la nature nous offre des aliments et des nutriments bien plus riches et plus puissants que la chimie, et qu’ils permettent d’optimiser le rendement et l’efficacité de notre organisme. Pour être à 200% de ses capacités physiques et psychiques, notre organisme à besoin d’une part de nutriments sains, non transformés, non traités, dans sa forme la plus naturelle qu’elle soit. D’autre part, il ne doit pas avoir à dépenser de l’énergie inutilement pour “nettoyer” et “éliminer” les déchets, les toxines ou autres éléments nuisibles à son fonctionnement et sa performance. Aucun sportif n’a envie de gaspiller de l’énergie je pense.

J’ai adopté très vite une alimentation naturelle, bio et saine, majoritairement vegan dès que j’ai eu mon premier appartement. C’est devenu une habitude, une routine, mais c’est avant tout un plaisir.

Au quotidien, quel est ton super aliment iswari favoris ?

L’exotica. C’est la petite gourmandise qui fait du bien !

Dans la gamme de petit déjeuner Iswari, quel est ton parfum préféré ?

Je suis tombée amoureuse du petit bouddha myrtilles magiques. Je dois me raisonner pour ne pas en manger trop.

A quoi ressemble le petit déjeuner d’une sportive de haut-niveau ?

Le matin des compétitions je prends uniquement de l’éveil du Bouddha. C’est une valeur sûre ! J’évite de manger trop ou trop varié pour faciliter la digestion.

Par contre les autres matins, je varie énormément. Le petit déjeuner est mon repas préféré. Je pourrais manger de tout le matin. J’essaie toujours d’apporter: des fruits frais, des protéines, des lipides, des glucides lents avec une céréale et une petite touche sucrée.

Je commence généralement par un fruit frais seul ou en salade avec plein de graines selon mon humeur: courge, tournesol, lin broyées, chia réhydratées, etc. des oléagineux: amandes, noix cajou, noix coco, noisettes… éventuellement des flocons de sarrasins ou un peu de poudre d’éveil du Bouddha. J’ajoute selon l’envie un lait végétal ou du tofu soyeux ou un yaourt soja, ajouté également selon les fruits et l’humeur des supers aliments : maca, poudre de banane, cacao cru, lucuma, etc.

tartines avocat super aliment iswari laetitia roux

J’adore aussi me faire des tartines à l’avocat. Dessus je varie: noix de coco, betteraves, graines de chanvre, trésor des Incas, noix de cajou, bananes séchées maison+fèves de cacao cru, poudre de banane, etc. Avec je prends une boisson chaude: poudre de cacao cru dans de l’eau chaude avec un lait végétal (amande, avoine, riz…), un macaccino ou un thé vert.

Au cours de l’effort, comment utilises-tu les produits iswari ?

À l’entraînement et sur des compétitions de plus de 2h30 j’emporte les barres du Bouddha. Sur des efforts longs, j’apprécie les barres moins sucrées, et mon estomac aussi apprécie.

À l’entrainement, je me promène toujours avec un petit sachet d’oléagineux et fruits secs variés ou mon sachet d’exotica. Soit je prends le mélange “trésor des Incas”, soit je mélange mes bananes séchées maison avec des fèves de cacao cru, soit le mélange “fruits d’amour”, je varie les goûts et les couleurs.

En récupération, quelles produits iswari utilises-tu et comment ?

Finalement, j’utilise plus ou moins les mêmes produits à l’entrainement et en récupération. Je mets toujours dans mon sac à l’arrivée des courses mon sachet de mélange de fruits secs et oléagineux et mon sachet d’exotica, idéals pour refaire le plein d’énergie (glucides, vitamines, minéraux) et c’est le petit réconfort qui fait du bien après l’effort.

Les recettes de Laetitia

tartines avocat super aliment iswari laetitia roux

Tartines d’avocat maison sur pain des fleurs sarrasin:

  • Tartine 1: Avocat, betteraves cuites vapeurs + noix de coco
  • Tartine 2: Avocat, noix de coco + exotica
  • Tartine 3: Avocat + trésor des incas
  • Tartine 4: Avocat + graines de chia réhydratées + poudre de banane + baies de golgi +/- rondelles de bananes